Non, la course à pied n’abîme pas les genoux !

Par Stéphane Demorand Publié le  | Le Point.fr   https://www.lepoint.fr/sante/kine/demorand-non-la-course-a-pied-n-abime-pas-les-genoux-21-01-2019-2287407_2467.php

Selon une étude, il ne faut pas déconseiller la course à pied aux malades souffrant d’arthrose du genou. Les professionnels reverront-ils leur position ?

L’arthrose est un mécanisme qui conduit à la dégradation du cartilage articulaire qui va peu à peu s’amincir, ce qui se traduira radiologiquement par un rapprochement des pièces osseuses. Image d’illustration.© SCIEPRO/SCIENCE PHOTO LIBRARY

C’est une étude publiée dans la très sérieuse revue Clinical Rheumatology qui vient jeter un pavé dans la mare des croyances médicales. S’il est désormais acquis que la pratique sportive est plus que recommandée chez les personnes souffrant d’arthrose, la pratique de la course à pied chez les malades ayant une arthrose de genou est en revanche déconseillée par les professionnels de santé. Et pour cause, l’arthrose est un mécanisme qui conduit à la dégradation du cartilage articulaire qui va peu à peu s’amincir, ce qui se traduira radiologiquement par un rapprochement des pièces osseuses. Il est courant d’entendre que l’usure du cartilage est à l’origine des douleurs, ce qui est faux, puisque le cartilage articulaire n’est pas innervé. Les douleurs résultent le plus souvent de l’état inflammatoire de l’articulation, et il n’y a bien souvent pas de corrélation entre le degré d’usure du cartilage et le niveau de douleur ressentie. C’est ainsi que certains malades ont des cartilages très abîmés et ne souffrent pas ou peu, alors que d’autres se plaignent de douleurs invalidantes malgré des signes radiologiques de faible gravité.

Une équipe de chercheurs s’est penchée sur un groupe de 1 203 individus atteints d’arthrose d’au moins un genou, qu’ils ont suivis sur une période assez longue puisqu’ils s’inscrivaient dans un programme, « Osteoarthritis Initiative », qui s’est déroulé entre 2004 et 2014. Les coureurs ont été évalués à l’aide qu’un questionnaire, mais ils ont aussi été suivis sur le plan radiologique. L’âge moyen des membres de ce programme était de 63 ans et le panel était composé de 45 % d’hommes contre 55 % de femmes. L’analyse des nombreuses données recueillies est pour le moins surprenante. Dans leurs conclusions, les chercheurs affirment que la pratique de la course à pied ne provoquerait pas d’augmentation de la douleur chez les sujets évalués et contribuerait même à la faire diminuer. En outre, la pratique de la course à pied ne conduirait pas à une dégradation des cartilages articulaires radiologiquement objectivable, comparativement à l’évolution naturelle des malades qui ne courent pas.

Avis du kiné

Cette publication ouvre la voie à une réflexion sur les sports pouvant être pratiqués par les individus souffrant d’arthrose du genou. Les conclusions de cette étude doivent être cependant maniées avec précaution. La pratique de la course à pied n’est pas un traitement de l’arthrose du genou, et il convient de respecter quelques règles élémentaires pour ne pas aggraver l’état d’un genou déjà usé.

Ainsi, le choix des chaussures, le type de terrain, la durée de la course seront des éléments à apprécier en fonction de chaque individu. Il est plus prudent de ne pas pratiquer la course à pied sans l’avis d’un kinésithérapeute qui est un interlocuteur de choix pour celles et ceux qui souhaiteraient des conseils personnalisés.

 

Les commentaires sont fermés.