Prévenir les risques psychosociaux RPS en fonction de la personnalité !

Les solutions de prévention sont plus efficaces si elles sont réalisées de façon spécifique. Pourtant, les formations de gestion du stress et de prévention des risques psychosociaux sont standardisées…

 

Ceux qui sentent poindre en eux un besoin d’apaisement sont aujourd’hui face à une multitude de propositions. Le chemin du bien être moral est long. Il faut être motivé, choisir la bonne direction et surtout trouver le bon véhicule ! Faire du benchmarking, pour sélectionner les méthodes qui ont déjà fait leurs preuves. Le consultant en prévention des risques psychosociaux a déjà fait ce travail de tri pour vos collaborateurs. Cependant, le même véhicule ne convient pas à tout le monde !

 

Une solution de gestion du stress peut enthousiasmer une personne et rendre son voisin de bureau totalement de marbre et très sceptique sur son efficacité. Il est fondamental pour le formateur de prendre conscience de cette réalité pour adapter sa communication et ses propositions.

 

Des solutions adaptées à chacun

 

De nombreux outils existent pour parvenir à mieux connaître son interlocuteur et ainsi établir avec lui un programme sur mesure. L’approche par les socio-styles (ou méthode Persona) développée dans les années 70 par Jon Gornstein et Donald Shepherd, distingue par exemple quatre grands types de personnalités appelés socio-styles : le contrôlant, l’analysant, le facilitant et le promouvant.

 

Prenons par exemple, le contrôlant, décrit comme quelqu’un qui analyse, qui n’aime pas perdre son temps et souhaite des résultats rapides…Si le formateur lui propose des bases de sophrologie (technique qui a pourtant fait ses preuves) avec des exercices respiratoires et des techniques de relaxation, la personne risque d’être indifférente à l’intervention, pire elle peut fuir à la première occasion. Pour ce profil, le consultant devrait plutôt proposer des exercices de stretching ou de yoga simplifiés. Il remportera ainsi plus facilement son adhésion grâce aux sensations physiques que ces mouvements procurent avant d’atteindre la sphère psychique.

 

Aussi, avant de faire plonger toute une équipe de collaborateurs dans le même bain de solution gestion du stress, il parait essentiel, pour une meilleur efficacité, d’avoir  individuellement sondé leur adhésion ou leur répulsion pour le véhicule à emprunter vers le long chemin du bien être moral au travail, et en dehors…

 

Fabien Segura Gérant AT Prévention, kinésithérapeute D.E., Ostéopathe D.O.

Les commentaires sont fermés.