Tendinite : définition, symptômes, traitements

par Lise Loumé sur sciences et avenir http://www.sciencesetavenir.fr/sante/os-et-muscles/20160623.OBS3236/tendinite-definition-symptomes-traitements.html

Signe d’une inflammation des tendons, la tendinite peut provoquer des douleurs intenses et gêner des gestes de la vie quotidienne.

Sportive souffrant d'une tendinite. © Diane Bondareff/AP/SIPA

Qu’est-ce que c’est ?

La tendinite est une inflammation des tendons, la partie terminale des muscles à l’endroit où ils s’attachent aux os. Tous les tendons peuvent être à l’origine de tendinites, mais la plus fréquente est celle de l’épaule (on parle de « tendinite du sus-épineux »). Le poignet, le coude, la cheville, la cuisse, le genou, le talon (tendinite du fascia lata, encore nommée « talalgie », dont a été victime Zlatan Ibrahimovic en 2014) sont aussi concernés. Il est important de ne pas confondre « tendinite » et « tendinopathie » : dans le langage courant, le terme de tendinite est abusivement employé pour désigner toutes les tendinopathies (douleurs au tendon), mais en réalité, des dernières regroupent à la fois les tendinites (d’origine inflammatoire), mais aussi d’autres douleurs au tendon comme les tendinoses (dégénérescences du collagène du tendon d’origine non inflammatoire).

Quelles sont les causes d’une tendinite ?

Les causes d’une tendinite sont variables. Le plus souvent, la douleur s’installe progressivement en raison de la répétition d’un mouvement ou de la sollicitation excessive du tendon. Ainsi, le plus souvent, la tendinite est liée à une activité sportive, du bricolage ou à une profession (les travailleurs à la chaîne et les musiciens sont particulièrement touchés). Une mauvaise position ou une chute peuvent également être à l’origine d’une tendinite. Même si certains sportifs sont particulièrement prédisposés aux inflammations du tendon du fait de leur morphologie (plante des pieds tournée vers l’extérieur ou vers l’intérieur, angle de rotation des chevilles trop important, etc.), la plupart des tendinites d’origine sportive sont dues à des « erreurs », telles qu’un entraînement excessif ou un échauffement insuffisant.

Quels sont les symptômes ?

Les signes et symptômes d’une tendinite comprennent généralement :
- Une douleur à la mobilisation de l’articulation concernée ainsi qu’au repos. La peau située à cet endroit est, dans certains cas, rouge et chaude au toucher.
- Une perte de la mobilité du membre affecté par la tendinite.
- Un léger gonflement dû à l’inflammation créée par la tendinite.

Que faire et quand consulter ?

La plupart des cas de tendinite peuvent être résolus avec du repos. Le froid calmant la douleur et atténuant l’inflammation, l’on peut également appliquer une poche de glace sur la zone concernée deux ou trois fois par jour pendant vingt minutes. Il est conseillé de consulter un médecin si la douleur est très forte ou si elle persiste au-delà d’une semaine. Il prescrit généralement des antalgiques (aspirine ou ibuprofène) ou des anti-inflammatoires, mais peut également réaliser une injection de corticostéroïdes à proximité du tendon douloureux. Sans traitement approprié, une tendinite peut augmenter le risque de subir une rupture du tendon, une situation beaucoup plus grave qu’une simple tendinite et qui peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Les sportifs de haut niveau bénéficient souvent de traitements supplémentaires pour traiter les tendons douloureux, comme l’électrothérapie, qui consiste à utiliser un faible courant à haute fréquence pour aider les muscles du tendon à se réparer. Un traitement par ondes de choc peut également leur être proposé : des ondes de haute pression sont émises par une source électromagnétique sur la zone douloureuse, afin de créer des micro-lésions sur la partie abîmée du tendon. La méthode peut paraître surprenante mais elle permet une vascularisation de la zone traitée qui cicatrise ainsi plus rapidement.

Comment prévenir la tendinite ?

Avant une activité sportive, il est important de bien s’échauffer. Pour être efficace, un échauffement doit suivre quelques règles de base : durer au moins dix minutes, comporter un temps de course, mais aussi des étirements et des assouplissements généraux pour préparer les muscles et les articulations à l’effort et aux contraintes. Il est également important de bien s’hydrater au cours d’un effort physique, et de faire régulièrement des pauses pour ne pas trop solliciter les tendons. D’autre part, certaines chaussures qui ne soutiennent pas assez le talon, comme les Crocs, favorisent les tendinites : il est donc déconseillé d’en porter quotidiennement. Et trop jouer à la console peut également provoquer la nintendinitis…

Les commentaires sont fermés.